Et si on allait beaucoup plus loin avec l’aide des fabricants et enseignes ?

repère tactile code barres aveugles

Je suis fier d’avoir d’ores et déjà franchi cette étape cruciale de la disponibilité de LEE sur iPhone, et je travaille d’arrache-pied sur la version Android, toujours prévue pour la fin de l’été.

Certains m’ont dit que ce serait impossible, que je ne pourrais – par exemple – pas collecter d’infos sur les produits.

Aujourd’hui, la base de données comporte plus de 200 000 produits et je continue, avec le soutien de mes parents, de récolter des informations pour la base de données.

Mais si on allait BEAUCOUP plus loin pour les aveugles et les malvoyants ?

Pour moi, 2 éléments sont manquants pour que LEE soit la solution absolument parfaite.

AVOIR UNE BASE DE DONNÉES EXHAUSTIVE.

N’est-ce pas l’intérêt des marques que leurs produits soient « lisibles » par les mal-voyants et non-voyants ? N’est pas à l’avantage des chaînes de distribution que les aveugles puissent consommer les produits achetés chez eux en toute connaissance des informations sur ceux-ci ?

Messieurs les responsables du développement numérique et/ou de la communication au sein des fabricants, ce message s’adresse à vous : pourriez-vous me contacter s’il vous plait ?

Si nous pouvions convenir d’une solution pour que vous me fassiez parvenir le listing de vos produits, avec code à barres et infos produits, par exemple sous la forme d’un fichier csv, nous pourrions code un script pour importer aisément ces informations dans LEE !

Rendez-vous compte de l’avancée pour tous les malvoyants et illettrés ! J’aurais vraiment besoin de votre aide pour que nous puissions tous acheter vos produits et avoir les informations sur ceux-ci.

D’ailleurs, si vous voulez VRAIMENT que TOUS puissions FACILEMENT accéder aux informations sur vos produits, j’aurais encore plus besoin que vous vous impliquiez dans une solution globale.

REPÈRE TACTILE SUR LE CODE-BARRES

Une difficulté subsiste pour les aveugles : trouver le code à barres sur le produit. Avec de la patience, c’est réalisable comme me l’ont démontré des non-voyants du comité varois Valentin Haüy mais cela reste fastidieux. C’est plus difficile aussi sur certains supports, comme les boites de conserve.

Mais, si, en tant que fabricant, vous voulez sincèrement que les aveugles puissent accéder aux mêmes informations que tout le monde, une solution existe : un marquage tactile dans l’angle inférieur gauche du code à barres.

Cette solution est d’autant plus facile si vos emballages comportent déjà de l’embossage, du gaufrage ou de la découpe : il s’agirait d’ajouter un petit L en plus près du barcode.

Voici quelques exemples :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous présentiez des éléments en braille, comme sur les médicaments, l’alcool ou bien d’autres produits où vous aviez fait l’effort d’incorporer ces éléments, un embossage de plus devrait pouvoir être envisagé ?

Je suis admiratifs de ces entreprises qui ont étiqueté en braille nombre de leurs produits.
Même si une politique de présence du braille sur les produits reste noble et importante, le braille a une limite : le nombre de personnes qui maîtrise cette écriture. Seulement 10 à 15 % des aveugles et, évidemment, très peu de malvoyants.
De plus, le braille a besoin d’espace sur l’emballage, ce qui est un frein pour certains fabricants.
Enfin, le braille demande une impression tactile pour chaque langue, les coûts semblent disproportionnés pour certains fabricants moins impliqués dans la cause du handicap.

Ici, un simple logo en forme de L permettrait d’identifier où placer la lentille photo du mobile pour scanner le code à barres et que soient lues les informations sur le produit !

Réfléchissez-y, s’il vous plaît, et avançons ensemble pour une solution globale d’accès aux informations sur les produits.